AURA, l’Agriculture Urbaine Responsable pour l’Avenir

Separateur3points

Le concept d’AURA ?

« AURA ça veut dire « Agriculture Urbaine Responsable pour l’Avenir ».

L’idée : créer des meubles vivants pour les entreprises qui se basent sur de l’aquaponie qui est une méthode d’agriculture intensive, ludique & écoresponsable. Ludique parce qu’il y a le poisson,  productive car les végétaux poussent 2 à 3 fois plus vite (les plantes sont dans l’eau et non dans la terre, elles n’ont pas à lutter contre la sécheresse etc.) & écoresponsable car c’est l’une des seules qui permet d’avoir des nutriments pour les plantes sans avoir d’apport de minéraux. C’est les poissons qui fournissent les apports pour les plantes.

Ces meubles sont vendus aux entreprises pour le bien-être au travail, la RSE pour qu’elles deviennent actrices de « nos villes de demain ». C’est pour nous important, par le biais de nos produits, de montrer comment chacun peut agir chez soi, manger sain,  localement, de manière responsable ».Pour résumé : Avec AURA, vous avez accès à un meuble pour cultiver (tomates, basilic etc.) grâce à des poissons …

On vous avait dit que chez Enoa, on aimait l’innovation.

Rencontre avec Vincent, co-fondateur d’ « AURA » ! Comment est-venue l’idée de créer « AURA » ?

Racontez-nous votre histoire !

« Je suis ingénieur naval à la base. Au cours de mes études, on me propose de faire un parc éolien offshore. Il fallait trouver un substitut à la perte de la pêche du à la construction de ces éoliennes. Nous avons trouvé la solution de faire de l’exploitation multitrophique : des parcs aquacoles en eaux salées avec des algues & de la conchyliculture (culture des coquillages).

Au cours de mes recherches, je suis tombé sur le concept d’Aquaponie. L’aquaponie se base sur le même système, mais en eaux douces. Puis…me vient l’idée d’AURA ! ».

Expliquez-nous cette idée « un peu folle » de pouvoir cultiver grâce à … des poissons ?

« Au fur et à mesure, je me suis dit que c’était une solution qui pouvait être intéressante pour les villes de demain & que le consommateur cherchait une façon de produire soi –même de la nourriture saine. A la base, cette idée vient des aztèques, puis elle est reprise par les asiatiques & les malgaches dans les rizières. Aujourd’hui, il y a quelques fermes aux Etats-Unis, en Australie, à Hong Kong & Singapore dans des buildings. Cela fait 2 ans qu’on se forme sur l’aquaponie, qu’on cherche un modèle économique intéressant. AURA existe maintenant depuis 1 an ! »

Une petite équipe  de 5 personnes avec de grands projets & des rêves pleins la tête.

Ce qui les motive : Une méthode adaptable avec la possibilité de filtrer des étangs, faire pousser des arbres, cultiver des tomates … tout est possible & imaginable du particulier jusqu’à la « méga ferme » !

Vous ne vendez qu’aux entreprises ?

« Nous cherchons à faire des systèmes efficaces et esthétiques qui  soient vendus avec un service de maintenance. Ce qui est compliqué à mettre en place pour des particuliers, pour l’instant. Nous cherchons également à sensibiliser à de nouvelles méthodes de production ! Quand on met un meuble dans une entreprise on touche 150 personnes,  dans un appart’ on touche 4 personnes maximum … La différence est vite vue ! Cependant, on apprend aux salariés, par le biais d’ateliers, à fabriquer leur propre système miniature ».

Vous travaillez à la fois sur le bien-être au travail en intégrant la biophilie dans des espaces de travail et sur la création de fermes urbaines, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ces deux projets ?

On est beaucoup sollicité pour faire des fermes urbaines. Ce sont des projets longs avec un business plan difficile à mettre en place. C’est pour cette raison que les fermes urbaines resteront notre seconde activité. On a quand même envie d’y aller parce qu’on aime ça & que ça fait partie intégrante des valeurs d’AURA mais notre activité principale reste la création de meubles pour développer des lieux de vie en entreprise.

De quel constat êtes-vous parti pour développer vos produits ?

On utilise la biophilie qui a été inventée par la même personne qui développe le concept de biodiversité : Edward O. Willson. C’est l’attrait  inné des hommes aux êtres vivants. C’est pour ça qu’on aime se balader en forêt, qu’on possède des animaux de compagnie… Nous intervenons auprès des entreprises en proposant de créer des lieux de vie avec des animaux & des plantes qui poussent.

Magique non ? ;)

Une petite anecdote à nous raconter ?

Les poissons nous sauvent la vie ! Au parc des expositions par exemple, certaines portes étaient interdites d’accès & on a réussi à passer car les vigiles adoraient nos petits poissons ! Idem, quand on souhaite rentrer dans une entreprise, avoir accès à un parking et que nous n’avons jamais l’autorisation, à chaque fois on dit au vigile que l’on a des poissons dans le coffre et ils répondent tous la même chose : « aller passez, on ne va pas les laisser mourir vos poissons ! »

Pourquoi ne pas produire des installations urbaines à grand échelle vu que vous souhaitez sensibiliser un maximum de personnes ?

On a déjà un bassin de 700L, 300 poissons à Issy-les-Moulineaux ! Le long des baies vitrées, il y a de la culture. Cette installation est ouverte au public !

On travaille également avec des associations. D’ailleurs, on vient de lancer un nouveau système à Prairie, à Bobigny.

Des entreprises déjà conquises par votre projet ?

L’objectif était de vendre 7 systèmes et nous sommes déjà à 9 systèmes vendus. Nous avons installé un système dans une entreprise à la Défense et les dirigeants souhaiteraient installer nos dispositifs dans tout le bâtiment !

Une envie de développement à l’international ?

Notre modèle économique est accès sur le service car nous louons nos systèmes avec le service de maintenance. Nous sommes donc, pour l’instant, concentrés sur l’Ile-de-France, mais nous réfléchissons à un nouveau modèle économique pour pouvoir nous développer sur toute la France, ainsi qu’en Europe.

Demain, ce seront peut-être les contrôleurs des aéroports qui auront pitié de nos poissons et qui nous laisserons prendre le premier vol pour l’inconnu … Allez savoir ;) !

 En savoir plus sur AURA

Retrouvez leur site internet :

http://www.aura-urbaine.com

Retrouvez les sur Facebook :

https://www.facebook.com/auraurbaine/

Separateur3points